• 07/09/2022
  • Par binternet
  • 422 Vues

Meurtre de George Floyd aux Etats-Unis : le policier Derek Chauvin reconnu coupable<

Au terme de trois semaines de procès, de visionnage de vidéos et de dépositions de 45 témoins, les 12 jurés ont jugé Derek Chauvin coupable d'homicide et de meurtre aux deuxième et troisième degrés.

Coupable d'homicide et meurtre aux deuxième et troisième degrés

Leurs délibérations, débutées lundi à l'issue des plaidoiries finales, ont duré un peu plus de dix heures. George Floyd est mort le 25 mai 2020 après avoir été maintenu au sol pendant plus de neuf minutes par Derek Chauvin, mains menottées dans le dos et un genou du policier appuyé sur son cou alors qu'il disait ne plus pouvoir respirer.

Floyd était resté maintenau au sol plus de 9 minutes

La scène avait été filmée par des passants et massivement partagée sur les réseaux sociaux. Trois policiers qui accompagnaient Derek Chauvin lors de l'arrestation de George Floyd, soupçonné d'avoir utilisé un faux billet de 20 dollars pour acheter des cigarettes, comparaîtront en procès à leur tour dans le courant de l'année pour complicité. Ils ont aussi été limogés de la police. Le président américain Joe Biden a déclaré que le verdict était un "géant pas en avant pour la justice en Amérique".

Biden : "Un géant pas en avant pour la justice en Amérique"

S'exprimant lors d'une allocution depuis la Maison blanche, il a ajouté toutefois qu'un tel verdict était beaucoup trop rare dans un pays miné par le racisme systémique. Les jurés du procès sont demeurés impassibles et calmes à la lecture du verdict.

La joie à l'énoncé du verdict

Vêtu d'un costume gris, d'une chemise blanche et d'une cravate bleue, ainsi que d'un masque de protection sanitaire, Derek Chauvin a acquiescé et s'est brièvement levé quand le juge a annoncé que sa liberté sous caution était révoquée. Il a été escorté hors du tribunal, menottes aux poignets, pour être placé en détention.

Meurtre de George Floyd aux Etats-Unis : le policier Derek Chauvin reconnu coupable

Devant le bâtiment où se tenait l'audience, plusieurs centaines de personnes ont laissé éclater leur joie après l'énoncé du verdict, alors que des dispositifs de sécurité renforcés avaient été mis en place à Minneapolis et dans plusieurs grandes villes américaines par crainte de troubles. "La justice pour l'Amérique noire est la justice pour toute l'Amérique", a réagi dans un communiqué l'avocat de la famille de George Floyd.

"Cette affaire est un virage dans l'histoire de l'Amérique pour la responsabilité des forces de l'ordre et envoie un message clair qui sera, nous l'espérons, entendu avec clarté dans chaque ville et chaque Etat", a ajouté Benjamin Crump.

Derek Chauvin avait plaidé non coupable des accusations de meurtre au second degré, de "préjudices corporels intentionnels" et "d'acte éminemment dangereux pour autrui", et d'homicide involontaire par "négligence coupable".

Chauvin avait plaidé non-coupable

Le système judiciaire du Minnesota prévoit une peine de 12 ans et demi de prison pour meurtre en cas de première condamnation, ce qui est le cas de Derek Chauvin, mais les procureurs pourraient demander une peine allant jusqu'à 40 ans de prison si des "circonstances aggravantes" sont retenues par le juge.

Alors que le système pénal et les jurys aux Etats-Unis accordent traditionnellement de la latitude et une certaine protection juridique aux policiers recourant à la force pour soumettre des civils, les jurés du procès de Derek Chauvin ont estimé que celui-ci avait franchi la ligne rouge et fait usage d'une force excessive.

Joe Biden a appelé la famille de George Floyd

S'exprimant devant la presse, le procureur général du Minnesota a déclaré que le verdict constituait "un premier pas vers la justice" et devait servir de point de départ à une réforme de la police afin d'éviter des affaires similaires. "Nous devons utiliser ce verdict comme point d'inflexion", a dit Keith Ellison.

Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris ont assisté à la retransmission télévisée de l'énoncé du verdict depuis la salle de réception privée de la Maison blanche. Le président américain s'est ensuite entretenu par téléphone avec le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, puis il a appelé la famille de George Floyd en compagnie de son épouse Jill Biden et de Kamala Harris, a rapporté la Maison blanche.

"Je me sens mieux désormais", a dit Joe Biden à la famille Floyd au cours de l'entretien téléphonique, selon une vidéo fournie à la chaîne CNN par Benjamin Crump.

"Rien ne rendra les choses totalement meilleures, mais au moins (...) il y a désormais une certaine justice", a-t-il ajouté. La mort de George Floyd avait provoqué de vastes manifestations aux Etats-Unis et à travers le monde pour dénoncer les discriminations raciales et les violences policières, alors même que la crise sanitaire du coronavirus faisait rage.

Des manifestations dans le monde entier

De nouvelles manifestations ont éclaté la semaine dernière près de Minneapolis après qu'une policière a mortellement touché par balle un jeune homme noir après un contrôle routier. Kim Potter, qui a depuis démissionné, a été inculpée d'homicide involontaire.

Parmi les témoins au procès de Derek Chauvin figurait le chef de la police de Minneapolis, Medaria Arradondo, qui a déclaré que les gestes de Chauvin lors de l'arrestation de George Floyd allaient à l'encontre de sa formation. Le jury était composé de quatre femmes blanches, deux hommes blancs, trois hommes noirs, une femme noire et deux femmes multiraciales.