• 28/10/2022
  • Par binternet
  • 523 Vues

Yasmin Hassaïne vend des robes de mariée quand personne ne se marie<

Par 14HAUSSMANN
Publié , Mis à jour

Il en fallait de l'audace pour se lancer dans la création et la vente de robes de mariée haut de gamme en 2020. C'est pourtant ce qu'a fait Yasmin Hassaïne, en instaurant une relation de confiance avec ses clientes par le biais du digital.Yasmin Hassaïne vend des robes de mariée quand personne ne se marie Yasmin Hassaïne vend des robes de mariée quand personne ne se marie

Contenu conçu et proposé par

Une robe de mariée n'est pas que le beau vêtement blanc d'un jour de fête. Pudique, effrontée, fine, dense ou légère, elle dévoile un peu de la personnalité de celle qui la porte. Lorsqu'elle a décidé de créer des robes de mariée haut de gamme au sein de sa propre entreprise, à laquelle elle a donné son nom, Yasmin Hassaïne n'ignorait rien de ces subtilités. « Concevoir ce type de vêtement fait entrer dans la vie intime de la future mariée, car ses choix révèlent sa sensibilité profonde, souligne-t-elle. Il y a une composante psychologique très importante, qui requiert de ma part une empathie réelle et l'établissement d'une confiance réciproque. » Yasmin Hassaïne dépose sa marque en octobre 2020, sans doute au pire moment pour le faire : les mariages sont alors au plus bas. « Quand on entreprend, on est animé par notre projet, on ne s'arrête pas à la conjoncture, on s'adapte à elle. » Devoir repousser le mariage a au moins un avantage pour les futures épouses : elles ont plus de temps pour choisir leur robe. Optimiste tout autant que pragmatique, la jeune femme d'affaires, qui a appris les mille et une subtilités de la mode chez Celine et Christian Dior, prend le temps de dessiner sa première collection composée d'une dizaine de pièces, qu'elle fait réaliser par des couturiers indépendants.

Envoyer des croquis par mail

Elle se consacre ensuite à de longs shootings au château de Cheverny, poste ses photos sur Instagram et Pinterest. « C'est un passage obligé. Ces plateformes sont les deux principales sources d'inspiration des futures mariées. » Subtil équilibre entre élégance et originalité, ses modèles uniques attirent les futures mariées qui ont profité des confinements successifs pour diversifier leurs recherches en ligne.

Yasmin Hassaïne vend des robes de mariée quand personne ne se marie

Restait à établir une relation de confiance avec elles. À l'origine, Yasmin pensait pouvoir le faire en les rencontrant dans son petit showroom parisien de la rue de Choiseul. Mais la pandémie l'en empêche. Elle décide donc de miser davantage sur le numérique et confie la mise au point de son site à un développeur et à un graphiste, Yasmin construit alors sa relation avec les futures mariées en échangeant avec elles des mails, et en organisant des visioconférences. Elle leur transmet ensuite les croquis faits sur mesure et instaure une vraie proximité avec elles. « Cela a plutôt bien fonctionné, et encore aujourd'hui je conserve cette méthode de travail avec certaines de mes clientes. Elles résident un peu partout en France et me contactent soit parce qu'elles ont vu mes robes sur Internet, soit grâce au bouche-à-oreille. » La petite structure que dirige Yasmin Hassaïne a moins d'un an d'existence, mais elle affiche déjà des résultats prometteurs. Le ralentissement économique lui a permis de démarrer en douceur et d'installer un solide marketing en ligne. Le ralentissement économique lui a permis de démarrer en douceur et d'installer un solide marketing en ligne. Son secret : avoir su mettre les outils digitaux – indispensables aujourd'hui pour s'adapter – au service de ses talents de créatrice. Et bien sûr, n'avoir jamais perdu foi en sa bonne étoile !