• 02/10/2022
  • Par binternet
  • 363 Vues

Les bijoux de Paris – Chanel : 100 ans de N° 5<

Le luxe parisien retrouve le sens de la fête qui s’exprime par un sens aigu de la rencontre, inattendue mais vraiment joyeuse, entre les disciplines. Rencontre folle entre la couture exclusive et le dessin animé populaire, entre le faste français et le glamour hollywoodien, entre la joaillerie et la mode, entre le joyau et le parfum. Une ode quotidienne au goût – et au talent – des autres.Les bijoux de Paris – Chanel : 100 ans de N° 5 Les bijoux de Paris – Chanel : 100 ans de N° 5

Ainsi, Chanel a fêté durant cette Fashion Week le centenaire du N° 5. Une célébration éclatante et même scintillante puisque Frédéric Grangié, président de Chanel joaillerie et horlogerie, a décidé, conjointement avec Patrice Leguereau qui dirige depuis douze ans le studio de création joaillerie de la maison, de créer une collection de haute joaillerie entièrement dédiée au plus célèbre parfum du monde. « Je voulais un diamant qui soit digne du mythe. Aussi j’ai demandé à notre partenaire de nous tailler un diamant, naturellement exceptionnel, aussi bien au niveau de la pureté que de l’éclat, de 55,55 carats précisément. Bien sûr, il a été surpris car une pierre de ce calibre n’existe pas. Il faut trouver un brut remarquable dans lequel on puisse ciseler une gemme parfaite au poids exact. Le pari était conséquent, car si la pierre faisait 55,54 carats, nous ne l’aurions pas achetée. » La réussite est à la hauteur de l’exploit. Façonné par les meilleurs artisans de la capitale, le collier 55.55 a été visiblement conçu pour traverser les décennies à venir en exaltant le prestige du jus miraculeux.

À LIRE AUSSIJoaillerie – Ils sortent leurs griffes !

Les bijoux de Paris – Chanel : 100 ans de N° 5

Aux côtés de cette œuvre magistrale figurent 122 autres pièces uniques dignes des plus grandes maisons de joaillerie de la place Vendôme. Un exercice de haute virtuosité pour lequel Patrice Leguereau a livré tout son talent afin de faire honneur à cette démarche sans précédent. « Le collier 55.55 va rester dans le patrimoine de la maison. Nous n’avons pas envie de le vendre ni que cette pièce finisse dans un coffre », indique Patrice Leguereau qui précise : « N’avoir qu’une démarche uniquement commerciale aurait été un manque de respect au N° 5. Au contraire, lui attribuer la plus belle pièce qui sera gardée dans le patrimoine, c’est vraiment notre manière de lui rendre hommage. Je signale aussi que ce collier pourra voyager et être vu par tous. Il accompagnera l’histoire du N° 5 dans le monde entier. Le patrimoine chez Chanel est un patrimoine vivant. »

En attendant la réouverture au printemps 2022 de la boutique du 18, place Vendôme, la haute joaillerie de la maison Chanel est présentée au sein de la boutique temporaire au 15, rue de la Paix, Paris 1er, https://www.chanel.com/fr

Consultez notre dossier : Envies de Paris