• 16/10/2022
  • Par binternet
  • 534 Vues

La première fois que « Sud Ouest » a parlé d’Yves Saint-Laurent… C’était le 11 novembre 1957<

Voici Yves Saint Laurent, jeune modéliste de 21 ans qui est cité comme le successeur possible de Christian Dior [disparu le 27 octobre 1957, NDLR].La première fois que « Sud Ouest » a parlé d’Yves Saint-Laurent… C’était le 11 novembre 1957 La première fois que « Sud Ouest » a parlé d’Yves Saint-Laurent… C’était le 11 novembre 1957

> Retrouvez toutes nos archives sur Yves Saint Laurent dans notre moteur de recherche

Yves Saint-Laurent est entré dans la maison Dior à la suite d’un concours de dessins, où il avait obtenu le premier prix. Il était devenu l’ombre du grand couturier et assistait à tous les essayages et à toutes les présentations.

Ce premier article, paru le 11 novembre 1957, sera suivi de celui-ci, le 24 novembre. Après quelques jours de mystères, Saint Laurent fait désormais partie du quatuor qui succède à Christian Dior.

Christian Dior valait ces quatre personnes

Le titre de « Napoléon de la Mode », que l’on avait décerné à Christian Dior, aurait pu être démenti si, du jour au lendemain, on avait trouvé un successeur au grand couturier défunt. Et, précisément, c’est à une école de haute couture que le créateur du « New Look » a laissé son nom, et à la tête de cette école, quatre personnes ne sont pas de trop pour tenir la place de Dior.

C’est l’industriel Marcel Boussac qui a sacré publiquement le nouveau « brain - trust » de l’école Dior : Mme Mitzi Bricard accessoiriste ; puis Mme Marguerite Carré, technicienne. M. Yves Saint-Laurent, premier modéliste, et Mme Raymonde Zenacker, conseillère.

Sur le même sujet

Chez Dior, dans les coulisses du luxe

Emblème de la haute couture et du savoir-faire "à la française", la maison Dior ouvre ses portes pour une visite de ses ateliers parisiens. Rencontre avec ses couturières passionnées.

Silence et mystère

Le rôle de grand virtuose dans ce quatuor revient donc à cet austère jeune homme de 21 ans, Yves Saint-Laurent. On savait qu’il était depuis longtemps le disciple préféré de maître Christian Dior. À la mort de ce dernier, les journalistes qui essayaient de l’approcher se heurtèrent à un infranchissable rideau de silence et de mystère. Pendant quinze jours, M. Saint-Laurent n’a pas répondu au téléphone, où un standardiste était spécialement affecté à renvoyer les communications qui lui étaient destinées.

La première fois que « Sud Ouest » a parlé d’Yves Saint-Laurent… C’était le 11 novembre 1957

À midi et le soir, il quittait l’immeuble de l’avenue Montaigne, à Paris, dans une camionnette bâchée, jusqu’à ce qu’il soit officiellement investi de ses nouveaux pouvoirs.

Sur le même sujet

Il y a 20 ans, le dernier défilé d’Yves Saint-Laurent à Paris

Double célébration en 2022 pour le grand couturier dont le premier défilé s’est déroulé le 29 janvier 1962 et le dernier, le 22 janvier 2002.

Yves Saint-Laurent est né à Oran en 1956. Il collaborait avec Dior depuis cinq ans et contribuait largement à la préparation des collections. La question que se pose maintenant le monde de la couture est de savoir si Yves Saint-Laurent restera le disciple exact et pieux de Christian Dior ou si la personnalité de ce jeune homme s’affirmera.

On connaît la suite. Yves Saint Laurent « s’affirmera » rapidement en créant avec Pierre Bergé, en 1961, sa propre maison de couture, dont le premier défilé, destiné à marquer l’histoire de la mode et du siècle dernier, se déroulera le 29 janvier 1962.

Sur le même sujet

Bienvenue dans l’antre d’Yves Saint Laurent, à Paris

Le musée consacré au couturier vient d’ouvrir, dans les locaux de l’ancienne maison de haute couture, avenue Marceau. Visite
Sur le même sujet

Mort du grand couturier Thierry Mugler : en images, 25 ans de créations et de défilés spectaculaires

PORTFOLIO - Styliste adoré des stars, Thierry Mugler, est décédé ce dimanche 23 janvier 2022 à l’âge de 73 ans. Retour en images sur la carrière et les créations de celui avait régné sur la mode des années 80 avant de s’en éloigner en 2002 et qui avait le spectacle dans le sang.