• 08/02/2023
  • Par binternet
  • 439 Vues

Rihanna, sa marque, ses projets : Guo Pei, la plus grande couturière de Chine nous dit tout<

Avant RihannaRihanna, sa marque, ses projets : Guo Pei, la plus grande couturière de Chine nous dit tout Rihanna, sa marque, ses projets : Guo Pei, la plus grande couturière de Chine nous dit tout

La carrière de Guo Pei a commencé trente ans avant que Rihanna ne porte cette robe au Met Gala, à une époque qui succédait à Mao mais précédait encore à la Mode (avec un M majuscule) dans son pays natal. Fille d’un militaire, elle entre à la Beijing Second Light Industry School à 19 ans, pour étudier le design. « J’ai obtenu mon diplôme en 1986, au début de la réforme économique et de l’ouverture de la Chine», raconte la couturière âgée de 51 ans. Elle a ensuite été embauchée par l’une des premières entreprises chinoises de textile – la Tianma Pegasus Fashion Company – en 1989. A l’époque, « Les Chinois commençaient tout juste à découvrir la culture occidentale : il y avait un vide : un appétit pour la beauté et la mode. »

Quand la créatrice a lancé sa première société, Rose Studio, en 1997, il y avait peu de concurrence. « L’offre de bien était encore très limitée, c’était donc assez simple de faire des affaires dans la mode », se souvient-elle. Cela étant, même dans un marché non congestionné, elle a senti les lacunes d’une culture qui commençait à peine à se familiariser avec le concept de la mode. « Si je créais une superbe robe de soirée, personne n’allait la porter, et il n’y avait d’ailleurs aucune occasion de la porter », explique-t-elle. Mais à mesure que le pays s’est enrichi et a abandonné ses restrictions somptuaires, Guo Pei a commencé à gagner des clients, et à créer pour répondre aux besoins et envies d’une classe émergente de femmes entrepreneures, personnalités télé, et artistes, ainsi que des épouses et filles de responsables du parti.

Rihanna, sa marque, ses projets : Guo Pei, la plus grande couturière de Chine nous dit tout