• 09/10/2022
  • Par binternet
  • 441 Vues

Fashion Week de Paris : La Haute Couture se recycle pour sauver la planète<

La Haute Couture, écolo ? Alors que défilent, en à peine quatre jours, des kilomètres de tissus, des milliers de strass et tout autant de perles ? Si l’industrie de la mode a encore beaucoup de progrès à faire au sujet de son impact climatique, elle tente malgré tout de devenir plus verte, par le biais de compensations carbones ou de créations moins polluantes. La Haute Couture n’a pas échappé à cette tendance, comme l’a prouvé la dernière Fashion Week en date, organisée du lundi 21 au jeudi 23 janvier à Paris.

Parmi les 34 défilés présentés à cette période, de nombreuses maisons ont fait le choix de l’upcycling, parmi lesquelles le duo néerlandais Viktor & Rolf. Voilà en effet plusieurs saisons que le label, qui ne défile que pour la Haute Couture, imagine des collections « recyclées » confectionnées à partir de ses archives, vieilles parfois de 20 à 25 ans. En 2017, Viktor & Rolf avait ainsi présenté une série de robes de bal composées de différents morceaux de tissus, à la façon d’un patchwork grand luxe. Un concept que le duo a souhaité reproduire cette saison le temps d’une collection s’inspirant aussi bien de La Petite Maison dans la prairie que des illustrations de la romancière Holly Hobbie.

Cette fois-ci, les créateurs ont pourtant dû piocher ailleurs que dans leurs archives, « presque épuisées » selon leurs dires : ils se sont donc tournés vers les nombreux échantillons de tissus reçus de leurs fournisseurs au fil des années, et pour la plupart jamais utilisés. Ce sont donc ces derniers qui ont été assemblés par les ateliers de la maison afin de créer les 24 silhouettes du show. Avec la volonté de souligner la « beauté de l’imperfection », et rappeler une fois de plus que less is more.

Fashion Week de Paris : La Haute Couture se recycle pour sauver la planète

Faire du neuf avec du vieux, c’était aussi la philosophie de Jean Paul Gaultier, qui présentait mercredi 22 janvier son ultime défilé. « Ce soir, vous voyez ma première collection Haute Couture upcycling », annonçait ainsi le créateur dans sa note d’intention. « J’ai ouvert tous les tiroirs, j’ai récupéré toutes mes anciennes collections, tout ce que j’ai chiné en voyages ou aux puces, pour en fait des confettis et les réaliser », expliquait-il ensuite, proclamant même « Adieu le flambant neuf, bonjour le flambant vieux ! ».

Instagram content

This content can also be viewed on the site it originates from.