• 16/02/2023
  • Par binternet
  • 473 Vues

L'engouement pour les costumes revient en force | TVA Nouvelles<

Après un an sans party d'Halloween, les Québécois étaient enthousiastes de se déguiser cette année.

«Ça a commencé dans les dernières semaines, le retour du monde qui veulent se costumer», explique Alexe Bégin, employée et future propriétaire de Ponton Costumes. «Hier, on a eu une immense journée, on a eu plus de deux fois le nombre de clients que les années précédentes.»

• À lire aussi: EN IMAGES | Des scènes d’horreur automatisées pour l’Halloween

• À lire aussi: Les meilleurs costumes d'Halloween des célébrités

Joseph Ponton a ouvert le magasin de location de costumes qui porte son nom en 1865.

«C’était un barbier qui aimait beaucoup l’art du costume, et il a commencé une collection personnelle dans l’arrière-boutique de son salon de barbier», dit Mme Bégin. «Il a décidé d’ouvrir une boutique de location pour les petites troupes de théâtre de Montréal.»

Dans la collection sur la rue Ste-Catherine Est à Montréal, on estime qu'il y a environ 15 000 costumes de tout acabit, de robes d'époques aux costumes de superhéros.

L'engouement pour les costumes revient en force | TVA Nouvelles

«On se concentre sur la qualité, donc on a des costumes qui se louent allant de 75 $ à 150 $, et c’est pour l’ensemble complet», note Mme Bégin.

La pandémie a fait mal à Ponton Costumes, qui a dû fermer ses portes pendant plusieurs semaines.

«On était sans emploi, sans clientèle, sans revenus pendant très longtemps», dit Mme Bégin. «Donc là, on est soulagés de voir qu’il y a une très grande demande en ce moment.»

Le magasin aurait fermé ses portes s'il n'y avait pas de reprise économique. «C’était pas mal notre dernière chance, et on est là depuis 1865, donc c’est important de préserver nos costumes», explique Mme Bégin.

Les costumes de la boutique viennent de différentes sources, que ce soit de costumières ou costumiers ou de plateaux de tournage, par exemple.

Les costumes les plus populaires varient dépendant des nouveautés qui sortent dans les séries télévision et dans les films, mais les pirates, les costumes d’époques et les superhéros ont la cote.

En outre, Mme Bégin a remarqué que les gens font plus attention que par le passé pour leur choix de costume.

«C’est sûr qu’il ya une question politique ou d’éthique qui se pose», dit-elle. «Je pense que tout se fait dans le respect en ce moment.»

En plus de l'Halloween, la jeune femme remarque que la location de costumes a repris du poil de la bête pour des tournages, des pièces de théâtre et des vidéoclips.