• 01/10/2022
  • Par binternet
  • 361 Vues

Spiderman rencontre le Pape<

Le superhéros Spider-Man s’est invité à l’audience générale du pape François, mercredi 23 juin, au Vatican. Derrière le masque de l’homme-araignée, se cache en réalité un véritable héros du quotidien qui vient en aide aux enfants malades.Spiderman rencontre le Pape Spiderman rencontre le Pape

Le pape François qui serre la main de Spider-Man. Une scène que les plus grands fans de comics et des films de la franchise Marvel n’auraient sans doute jamais imaginée… C’est pourtant une séquence qui a été offerte à toutes les personnes ayant assisté à la traditionnelle audience générale du Pape, au Vatican, mercredi 23 juin.

Un homme portant le costume de l’homme-araignée a attendu son tour dans le carré VIP, avant de pouvoir approcher le souverain pontife, d’échanger une poignée de main avec lui, mais également quelques mots… Sous le masque du superhéros, pas de Peter Parker, mais bien un héros de la vie quotidienne.

Super-héros dans les hôpitaux

Ce n’est pas la première fois que l’Italien Matteo Villardita, 28 ans, revêt le costume de celui qui reste, en 2021, l’un des personnages dotés de super-pouvoirs les plus populaires au monde. Pour l’heure, l’homme originaire de la région de Ligurie, dans le nord du pays, n’a pas eu l’occasion de se balader de toile en toile entre les buildings, à l’instar du héros qu’il s’applique à imiter, mais est bel et bien déjà venu en aide à des inconnus dans la vraie vie.

Employé d’une entreprise de transport maritime de marchandises, Matteo Villardita passe également beaucoup de son temps à écumer les hôpitaux italiens pour rencontrer des enfants malades et leur apporter du réconfort. Il est même à la tête d’une association qui regroupe d’autres super-héros… Mais rien à voir avec les Avengers, ce sont simplement des bénévoles unis autour d’un même but : rendre la vie un peu plus supportable aux petits patients hospitalisés.

Spiderman rencontre le Pape

Un masque pour le pape François

Au Vatican, c’est sous cette étiquette de bénévole investi que l’homme est venu à la rencontre du Pape. Après avoir attendu sagement son tour sous la chaleur, Matteo Villardita a simplement demandé à François de prier pour les enfants et leurs familles.

À l’occasion, il lui a également offert un petit présent : un masque de Spider-Man, « comme un signe, pour lui dire que par ses yeux, je vois chaque jour la douleur des enfants malades dans les hôpitaux », a-t-il confié à AP TV.

Ce super-héros du quotidien a presque volé la vedette au Pape. Après son bref échange avec le souverain pontife, il a volontiers accordé un peu de son temps aux enfants présents, ravis de sa disponibilité.

Matteo Villardita a patienté dans le carré VIP dans la cour du Vatican avant de pouvoir rencontrer le Pape. (Photo : Remo Casili / Reuters)

Un héros déjà récompensé en Italie

Ce mercredi, les organes de communication du Vatican ont également rapporté la présence de ce Spider-Man dans sa cour. Vatican News a notamment décrit Matteo Villardita comme étant « vraiment un bon super-héros ».

L’homme a par ailleurs confié au média que, pendant le confinement, il avait passé près de 1 400 heures en visio avec des jeunes patients, ne pouvant se rendre dans les hôpitaux pour des raisons sanitaires. En fin d’année 2020, il a été décoré de l’Ordre du mérite de la République italienne, récompensé pour son altruisme.

Le super-héros a volé la vedette au pape François. (Photo : Remo Casili / Reuters)

Un ancien enfant malade

Si Matteo Villardita s’investit autant dans les services pédiatriques du pays, c’est parce qu’il connaît parfaitement la situation des petits malades, pour l’avoir lui-même vécue. Souffrant d’une maladie congénitale, il avait dû subir plusieurs interventions chirurgicales lorsqu’il était plus jeune. Et par conséquent, se familiariser avec le milieu hospitalier.

Aujourd’hui, il partage régulièrement ses aventures et ses rencontres avec les enfants malades sur ses réseaux sociaux. Sur sa bannière Instagram, il s’est même réapproprié la célèbre devise de Spider-Man : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »

Bien qu’il ne tisse pas de toile comme l’homme-araignée inventé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Steve Ditko en 1962, Matteo Villardita se plie tout de même à des exercices sportifs quotidiens, afin de garder l’allure du super-héros.

MediaCongo Léo ROUSSELLéo ROUSSELOuest-France / MCP, via mediacongo.net