• 07/02/2023
  • Par binternet
  • 286 Vues

Fiche identité : Kenya<

Entre paysages, festivités et histoire

Découvrez le Kenya, ses paysages naturels classés à l'Unesco, sa musique marquée par les différentes ethnies.

L'étendu d'une nature protégée

Le territoire du Kenya est recouvert à 8% par les parcs et les réserves naturelles. En tout, 46.430 km² sont ainsi dédiés à la nature et gérés par le Kenya Wildlife Service. Le pays compte 26 parcs dont 5 sont classées au patrimoine mondial de l'Unesco et 34 réserves.

Parmi les parcs nationaux les plus remarquables, il y a celui du mont Kenya, de Sibiloi, d'Amboseli et de l'île sud, pour n'en citer que quelques uns.

Les réserves naturelles à visiter sont celles du lac Bogoria, du Masai Mara et de Simba Hill.

Des musiques aux accents ethniques

Les musiques traditionnelles ont une importance considérable au sein des villages, comme c'est également le cas dans le reste du continent africain.

Même si chaque ethnie dispose de son propre style musical, l'élément instrumental central se base sur les percussions. Le tambour (nommé ngoma) est même devenu le nom décrivant ce genre.

Fiche identité : Kenya

Les communautés des Giriamas et des Digos comptent parmi les meilleurs danseurs et percussionnistes du pays, effectuant de nombreuses représentations de façon régulière.

Au niveau de la danse, on retrouve le genre "massaïs", proche du rituel guerrier de cette ethnie particulièrement respectée.

La musique contemporaine Benga se compose de batteries, percussions et guitares électriques. Il y a en parallèle la musique Tanzanienne, ayant des airs avec celle du Congo puisqu'elle est réalisée avec des saxos, des trompettes et des solos de basse.

Enfin, il y a les musiques kikuyu et kamba, peu populaires en Occident et dans lesquelles on peut entendre des guitares, des choeurs et des voix de femmes.

On retrouve aussi une musique plus touristique, regroupant souvent des styles différents comme la Rumba, les tubes américains, la Kouassa congolaise, la danse Massaïs théâtralisée par le port de costumes de guerrier ou encore le Jambo bwana. Ces spectacles destinées aux voyageurs sont divertissants mais, pour la plupart, assez éloignées de la véritable culture musicale traditionnelle du pays.

S'intéresser à l'histoire et à l'art

Pour comprendre davantage la culture kényane, rien de mieux que de se rendre au sein des nombreux musées et monuments historiques, retraçant le passé de la population, principalement situés sur la côte. On pourra ainsi trouver dans plusieurs centres culturels des oeuvres, objets et autres, en rapport avec la culture swahilie, l'époque coloniale ou encore les traditions ethniques.

Les galeries d'art sont elles aussi présentes sur le pays et beaucoup d'entre elles sont concentrées à Nairobi. On y trouve des oeuvres picturales en tous genres mais la couleur, le dessin fait de gros traits et les représentations de scènes bucoliques au style narratif, sont les caractéristiques communes à de nombreuses réalisations. On retiendra principalement : Nairobi Museum, Village Market, Maison française et RaMoMa.

Plus d'infos sur le Kenya