• 10/02/2023
  • Par binternet
  • 385 Vues

Essonne. Kiabi ouvre un rayon de vêtements de seconde main à Villebon-sur-Yvette<

Par Thomas BerthelotPublié le
Actu Essonne
Voir mon actu

Le « seconde main » à la cote ces dernières années. Respectueuse de l’environnement et intéressante pour le pouvoir d’achat de chacun, cette pratique est de plus en plus développée par Kiabi.Essonne. Kiabi ouvre un rayon de vêtements de seconde main à Villebon-sur-Yvette Essonne. Kiabi ouvre un rayon de vêtements de seconde main à Villebon-sur-Yvette

Dans le déploiement de corners spécialisés sur l’ensemble de ces magasins, l’enseigne vient d’en ouvrir un nouveau cet été dans sa boutique du centre commercial de Villebon-sur-Yvette (Essonne).

À lire aussi

Acheter des vêtements déjà portés

Au coeur des 29 m2 de son magasin, Kiabi consacre donc un espace pour les vêtements de « seconde main ». Après quatre corners créés au début de l’année, 16 autres ont vu le jour dont celui-ci.

Essonne. Kiabi ouvre un rayon de vêtements de seconde main à Villebon-sur-Yvette

Le concept est simple : les clients peuvent y acheter des produits dits de « seconde main », sélectionnés par l’enseigne elle-même. Il s’agit alors de vêtements pour homme, pour femme et pour bébés.

Mais ils peuvent également déposer les leurs au sein d’un sac afin que ces derniers puissent ensuite être revendus.

Déposer vos articles contre des bons d’achats

Lorsque les clients font leurs achats, ils passent en caisse avec leurs articles Kiabi ainsi que leurs vêtements qu’ils souhaitent déposer. Ils peuvent alors bénéficier de bons d’achats en fonction du poids du sac. « À chaque seuil dépassé, ils bénéficient d’un bon d’achat en magasin », précise Kiabi.

À lire aussi

De cette manière, l’acheteur et le vendeur sont tous les deux récompensés. Un système qui fonctionne également sur le site internet de Kiabi où chacun peut vendre et acheter des vêtements en ligne.

Une manière pour l’enseigne d’accompagner et d’inciter ses clients « à devenir acteur d’une mode circulaire et plus durable ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Essonne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Actu Essonne
Voir mon actu