• 04/11/2022
  • Par binternet
  • 445 Vues

VOTE. Qui est, selon vous, la personnalité rennaise de l’année 2021 ?<

Elle a marqué l’année ou en tout cas, elle vous a marqué. Qui, parmi cette sélection proposée par la rédactionOuest-France , est selon vous la personnalité rennaise de l’année 2021 ? On vous laisse vous faire votre avis et voter, jusqu’à jeudi 30 décembre !

La double médaillée olympique Clarisse Agbegnenou

La judokate de 29 ans, née prématurée à l’hôpital de Rennes, a bien pris sa revanche. Pour une deuxième fois, après 2019, la « Reine Clarisse » a été sacrée championne olympique de judo cet été à Tokyo (en individuel et par équipe), après avoir été porte-drapeau de la délégation français lors de la cérémonie d’ouverture.

Pour ne rien gâcher, Clarisse Agbegnenou est restée très simple et engagée (contre les stéréotypes sexistes et inégalités femmes-hommes dans le sport, ou encore pour briser le tabou des menstruations des sportives). Elle était de retour à Rennes, fin novembre, pour répondre aux questions d’élèves de primaire sur son parcours et présenter son livre, Combattre pour être soi.

Les personnels soignants du CHU

Ils ne sont certes pas « une personnalité » mais comment ne pas rendre hommage aux soignants rennais qui, durant cette deuxième année de Covid, ont encore montré dévouement et professionnalisme.

Avec la 5e vague, à laquelle se greffe l’arrivée du variant Omicron, les équipes, épuisées et parfois rappelées sur leurs congés, vivent de nouveau une tension maximale en cette fin d’année. La rédaction propose donc au vote le personnel soignant du CHU de Rennes (médecins que les infirmières et infirmiers, aides-soignantes, brancardiers…), aussi bien en service de réanimation, aux urgences (débordées), que dans les autres services qui ont dû s’adapter.

Lire aussi : Avec le Covid-19, tension maximale au CHU de Rennes en cette fin d’année

Samuel Étienne et sa revue de presse

VOTE. Qui est, selon vous, la personnalité rennaise de l’année 2021 ?

Journaliste d’origine rennaise sur France Info et animateur de Questions pour un champion, il est devenu une star de la plateforme Twitch, avec sa revue de presse matinale.

Un rendez-vous vidéo, en direct, interactif et ludique, durant lequel il décortique l’actualité au travers d’articles issus des journaux papiers du jour, et qui rassemble chaque jour des milliers de « viewers », particulièrement des jeunes. Après quatre mois d’un rythme quotidien effréné, l’animateur et père de deux jeunes enfants a fait une pause, an avril dernier. Avant de revenir en septembre avec sa fameuse revue de presse, plusieurs matinées par semaine. Et ce, toujours avec autant de succès !

Ayla Saura et Solveig Touzé, libraires primées de la Nuit des temps

Belle récompense pour les deux amies, jeunes trentenaires, quatre ans après l’ouverture de leur librairie La Nuit des temps à l’angle du quai Emile-Zola et de la rue du Capitaine-Dreyfus. Ayla Saura et Solveig Touzé ont en effet reçu à l’automne le Prix spécial des libraires, par le magazine professionnel Livres Hebdo.

Leur librairie généraliste et engagée dans les sciences sociales (ouvrages féministes, écologistes, anti-racistes…) a su séduire un public plutôt jeune et de plus en plus important. Leur secret ? « Nous croyons à la bienveillance et la discussion. Le livre touche à l’intime, à l’histoire de chacun. Les titres présentés ont volontairement été choisis. » Les auréolerez-vous d’une seconde distinction cette année ?

Lujipeka sort son premier album solo

Lucas Taupin (alias Lujipeka), rappeur rennais de 26 ans et ex-membre du collectif rennais Columbine, double disque de platine, a sorti son premier album solo, Montagnes Russes, en novembre. Une année tremplin, puisqu’il s’est aussi produit au festival des Trans Musicales, où il a été choisi pour la création (après Stromae, Aloïse Sauvage…)

Dans ses morceaux, Lujipeka raconte son époque, sa vie et ses doutes, notamment ceux qui le traversent entre la fin de l’adolescence et le début de l’âge adulte. Si la situation sanitaire ne s’en mêle pas, le Rennais donnera plusieurs concerts en 2022. Passage des montagnes russes… au zénith ?

Dali Benssalah, qui a joué dans le dernier James Bond

La « révélation française » du dernier James BondMourir peut attendre, sorti en octobre, est rennaise. Pourtant, rien ne prédisposait Dali Benssalah, 29 ans, à devenir comédien. Lycéen en éco-gestion à Brequigny, sa mère lui offre par hasard un stage au cours Florent. Entré en licence d’économie, il continue les combats de boxe thaï pour mettre de l’argent de côté et s’inscrire à cette école de théâtre réputée.

Après avoir notamment joué dans la série Les sauvages (avec Leïla Bekhti et Roschdy Zem), il partage cette fois l’affiche avec Léa Seydoux et Daniel Craig, pour son dernier rôle dans le costume de 007. Dali Benssalah y joue Primo, un mercenaire employé par l’organisation criminelle secrète du Spectre… Qu’on ne sera vraisemblablement pas sans revoir.

La scientifique Eszter Dudas

Elle travaille sur la modélisation de l’atmosphère de lointaines planètes géantes. C’est pour ses recherches que la scientifique de l’Institut de physique de Rennes a reçu début octobre le prix Jeunes Talents L’Oréal-Unesco pour les femmes et la science.

Concrètement, il s’agit de percer l’origine et la formation des exoplanètes, ces planètes situées en dehors du système solaire. Et ce, grâce aux progrès de l’astronomie infrarouge permettant de « sonder la composition des atmosphères des exoplanètes géantes gazeuses situées à plusieurs dizaines d’années-lumière, et dont la température externe peut atteindre 3 000 °C ».

Le professeur Tattevin, infectiologue au CHU de Rennes

Médecine, toujours, mais difficile de faire autrement au terme d’une année de nouveau marquée par la pandémie de Covid-19. En plus de son poste de chef du service d’infectiologie du CHU de Rennes, le professeur Pierre Tattevin est régulièrement dans les medias, depuis deux ans, pour expliquer, rassurer ou décrypter la situation sanitaire, à l’aune de son expertise. L’infectiologue, membre du Haut conseil de santé publique, est également reconnu pour ses travaux sur le VIH.

Vous pouvez voter pour votre personnalité rennaise 2021 préférée sur Ouest-france.fr page Rennes jusqu’à jeudi 30 décembre 2021, à 18 h.

Partager cet article
VOTE. Qui est, selon vous, la personnalité rennaise de l’année 2021 ?Ouest-France.fr