• 24/02/2023
  • Par binternet
  • 400 Vues

Costumes pour hommes: le prix du fait-main<

Après François Fillon épinglé pour ses costumes Arnys, voici que Jack Lang est sous le feu des critiques pour ses modèles Smalto. Au-delà des soupçons de trafic d’influence, les commentaires se sont surtout concentrés sur le prix des vêtements. Remettons donc les pendules à l’heure et faisons le tour des grands tailleurs de Paris, qui réalisent l’exploit d’un fait-main artisanal. La haute couture féminine est appréciée et vantée, pourquoi en serait-il autrement pour l’art masculin?

Un costume est onéreux car c’est un artisanat très difficile et laborieux. Il faut 80 heures pour réaliser un complet. Le tailleur réalise le patronage, le coupeur lève les panneaux de tissus, l’apiéceur fait le corps de veste, le culottier le pantalon, l’apiéceur spécialisé monte col et manches, le boutonniériste s’occupe des boutons, la finisseuse termine et soigne le vêtement.

Tous composent un petit monde d’ouvriers exigeants, précis, qui œuvrent encore dans des ateliers parisiens. Chez Cifonelli, qui habillait François Mitterrand, le costume débute à 6500 € et la veste à 5000 €. Chez Camps De Luca, il faut compter 7000 € le costume, 5000 € la veste, 2000 € le pantalon. Chez Hermès, le costume et la veste sont facturés 7200 € et 5200 €. Berluti affiche le costume à 7400 €. Smalto ou Lanvin pratiquent les mêmes tarifs. Certes, des petits tailleurs peuvent faire des propositions à partir de 3500 €, mais ils sont rares. Les tarifs londoniens, chez Henry Poole (tailleur de Napoléon III, de Valéry Giscard d’Estaing et d’Edouard Balladur) ou Anderson & Sheppard sont similaires… Signe que le travail qualifié vaut la même chose.

Costumes pour hommes: le prix du fait-main

Dans la capitale, les tailleurs parisiens vivent à 75 % de la clientèle étrangère. A leur façon, ils participent au rayonnement de notre pays.

SERVICE: Économisez sur vos achats ASOS grâce à un code promo