• 01/02/2023
  • Par binternet
  • 464 Vues

Caen. Les jouets arriveront-ils à temps sous le sapin ?<

Les magasins de jouets auront-ils les rayons pleins pour Noël ? Depuis plusieurs semaines, ils sont confrontés à des difficultés d'acheminement des marchandises. Des dizaines de milliers de containers sont bloqués partout dans le monde.

Chez JouéClub à Mondeville, "une grande partie de notre marchandise vient d'Asie. On n'a pas encore reçu tout ce que l'on a commandé car le transport est compliqué et les containers sont plus chers", explique Florian Levêque, responsable du magasin. Avec la crise sanitaire, les coûts de transport ont flambé. Un constat qui oblige le magasin de jouets Pic Wic Toys à s'adapter. "Pour des peluches d'un mètre d'envergure, c'est dix fois plus cher, donc on en fait venir moins", indique l'enseigne. Au risque de ne pas satisfaire tout le monde le jour J ? "Notre catalogue a débuté le 6 octobre, mais il y a environ 35 % des produits que l'on aura qu'en novembre ou décembre. Mais on les aura !", tient à rassurer Florian Levêque.

L'anticipation comme règle d'or

Pour faire face à ces éventuels problèmes de stocks et ces retards de livraison, les magasins se sont fait livrer plus tôt la marchandise. "Habituellement, on commande en mai et on recommande en novembre pour prévenir des ruptures. Là, on savait qu'il y allait avoir des complications, donc on s'y est pris en avance, en mars." Dans la célèbre boutique Le Bonhomme de bois, située rue Demolombe, Pauline Carré a aussi anticipé. "D'habitude, on commence à stocker début octobre. Là, c'est toujours le cas, mais les commandes sont plus grosses, raconte celle qui jouit d'une réserve conséquente. On a fait en sorte d'avoir les produits de notre catalogue." Résultat, les réserves débordent de jeux de société, de Lego et de poupées Barbie. Pic Wic Toys ne s'en cache pas. "En début d'année, on a gonflé nos commandes de 30 % pour garantir les cadeaux sous le sapin. Les stocks sont pleins à craquer." Encore faut-il avoir la place nécessaire pour garder la marchandise de côté. Le terme "pénurie" est fort, selon Anaïs Luet, l'une des salariées de la boutique La Tribu des petits pois dans le centre-ville de Caen. Bonne nouvelle, "on a reçu la totalité de nos commandes. Tous mes fournisseurs peuvent me livrer pour le moment."

Caen. Les jouets arriveront-ils à temps sous le sapin ?

Autre hic : la pénurie de matières premières (papier, plastique, carton). Fabrice Varin, à la Librairie générale du Calvados rue Saint-Pierre, avance dans l'inconnu. "Pour l'instant, rien ne bloque, mais on craint, comme chaque année, des délais de livraison dans les quinze derniers jours avant Noël. On ne sait pas s'il va y avoir des ruptures liées au prix des matières premières." Les livres pourraient être impactés, mais aussi les jouets en bois. "On a déjà des soucis de rupture de stock sur certains articles comme des garages en bois, des porteurs… mais on s'arrange", prévient Pauline Carré. "Le 20 décembre, il n'y aura peut-être pas toutes les références. C'est difficile de prévoir", poursuit la communication de Pic Wic Toys. Vous l'aurez compris, cette année, mieux vaut s'y prendre tôt pour les cadeaux de Noël.